Le Logement en Questions

Projet; “Un récit de l'habitat“

Concours

Maitrise d'ouvrage; Syndicat de l'architecture

En collaboration avec:

Lucie Garzon, paysagiste / architecte

 

 

La question du logement comme architecture est indissociable de celle du contexte. Que ce contexte soit ville, campagne, périphérie, centre, friche ou forêt, il existe une manière de l’habiter. Quel que soit le lieu, l’habitat fait partie de ce contexte, le transforme, le fait évoluer, le compose, l’interprète, dans une relation de complémentarité.

Les architectes ont exprimé cette préoccupation. De manière littérale ou abstraite, par l’expérimentation, sans indifférence, avec attention. Ils ont travaillé le plan, parfois le plan « type », dépassant l’économie et l’usage pris isolément, conscients qu’aucun lieu n’est générique, qu’une solution unique n’existe pas. Par la production de logements, ils ont contribué à constituer de nouveaux paysages. Qu’ils soient encensés ou critiqués, ces paysages existent.

Ils forment le contexte contemporain sur lequel s’appuyer comme base de travail, comme cela a été fait précédemment et devra continuer à l’être.

 

Pour parler du logement, il pourrait donc s’agir de parler du contexte ; de raconter comment celui-ci n’est jamais neutre, est source d’émerveillement, comment il est possible d’en inventer une lecture, de le réinventer pour le révéler.

Raconter comment les architectes ont besoin du contexte pour concevoir des logements et par là même, montrer comment ils participent du devenir de celui-ci. Expliquer pourquoi aucun environnement n’est trop beau, pourquoi aucun site n’est jamais trop banal. Dire aussi qu’aujourd’hui la norme, sous toutes ses formes, coûte cher, que le travail du site, du cas particulier, est aussi une économie, pragmatique, réelle, dont nous ne pouvons plus nous passer.

 

A partir d’une vue « archétype », simple, limitée, fictive, et de la fenêtre qui donne à la voir, nous proposons de raconter l’histoire d’un contexte qui se révèle par ses composantes les plus simples : comment ce contexte s’enrichit et comment il pourrait enrichir l’habitat qui le reçoit. Le récit d’une fiction sur le contexte tel qu’il peut être perçu à travers l’architecture du logement ; une architecture qui reste à concevoir.

 

 

 

_____

 

1/1